Menu

Visa Avocat à Paris 7

Le visa de court séjour

Souhaitez-vous effectuer une demande de visa de court séjour ? Vous devez prévoir un document de voyage, une attestation d’hébergement et des justificatifs de moyens de subsistance. Il faut également prouver votre volonté de partir du territoire avant l’expiration de votre autorisation de séjour.

Dans le cas où vous devez passer par la France pour rejoindre un autre pays, il faudra effectuer une demande de visa de transit aéroportuaire et s’engager à ne pas entrer sur le territoire. Le visa de transit ne vous permet pas de sortir de la zone internationale de l’aéroport.

Les frais de dossier d’un visa de court séjour s’élèvent à 60 € pour les adultes et à 35 € pour les enfants de 6 à 12 ans. En cas de refus, ils ne sont pas remboursables.

Pour optimiser les chances d’obtention de votre visa, faites appel à un avocat en droit des étrangers. Installée à Paris 7ème près de Paris 15, Maître LOUAFI RYNDINA vous accompagne dans toutes vos démarches.

En fonction de votre situation et de vos objectifs, elle vous conseille dans le choix des visas d’entrée, comme par exemple un visa touristique. Elle se charge également de constituer le dossier à adresser aux autorités. Si votre demande est refusée, elle peut effectuer un recours devant les juridictions compétentes telles que le juge des référés.

Le service consulaire peut rejeter votre demande de manière expresse ou tacite. En l’absence de réponse pendant les deux mois suivant le dépôt de la requête, celle-ci est considérée comme rejetée.

Pour toute demande de visa, contactez votre avocate en droit des étrangers intervienant à Paris 7 et dans les autres arrondissements de la capitale.

Le visa de long séjour

Les frais de dossier pour un visa de long séjour sont de 99 €. Après la constitution  du dossier comprenant le document de voyage et les diverses pièces justificatives, d’autres étapes doivent être accomplies lors d’une demande d’autorisation de séjour, notamment pour les conjoints de Français. Ces derniers doivent généralement passer par une évaluation de leurs connaissances en langue française et de leur adhésion aux valeurs de la République.

Dans de nombreux cas, le consulat oblige le demandeur à suivre une formation d’environ deux mois dans son pays d’origine. Pour les requêtes au titre de l’immigration familiale, l’état civil et la filiation des individus concernés font l’objet d’une attention particulière de la part des autorités consulaires. En cas de doute, ces dernières peuvent décider de suspendre la décision pendant une période de quatre mois.

Si la décision du consulat va à l’encontre de vos attentes, n’hésitez pas à faire appel à Maître LOUAFI RYNDINA, votre avocate en droit des étrangers. Notons que certaines personnes, notamment celles qui ont déjà obtenu un titre de séjour en France, peuvent bénéficier d’une dispense de visa.

Contactez-moi

Consultez également :

Actualités
Voir toutes les actualités
Plan d’accès 29 Boulevard Raspail 75007 - PARIS Voir le plan d’accès
Vous souhaitez avoir plus d'informations ? Vous avez des questions ?

Contactez-moi